salaire minimum pour 3.7 millions d’employés

Après  l’installation au pouvoir de la grande coalition CDU/CSU/SPD, l’Allemagne a opté pour un salaire minimum. Les députés du Bundestag et les représentants des Länder au Bundesrat on adopté le texte. Les augmentations de salaire  qui vont peser sur les entreprises sont évaluées à 10 milliards d’euros par le Ministère du Travail.
C’est en termes de nombre d’emplois et de compétitivité que le salaire risque d’avoir le plus d’impact pour le patronat. Celui-ci demandait des dérogations pour les stagiaires et les apprentis, mais seuls les moins de 18 ans, les chômeurs de longue durée qui retrouvent un emploi et certains stagiaires ne toucheront pas ce salaire minimum.
En 2017 le tarif de 8.50 E de l’heure sera généralisé. Plusieurs secteurs sensibles qui n’avaient jusqu’ici aucun salaire plancher, après négociations, rejoindront progressivement le seuil fédéral. Ce sont en tout 3,7 millions de salariés qui devraient bénéficier de ce « smic allemand ».

Ce contenu a été publié dans Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.